Wushu

LE WUSHU

Pour certains, le Wushu est considéré comme une gymnastique chinoise, comme l’ensemble des techniques de combat originaires de chine ou simplement comme un ancien héritage culturel.
Ces définitions sont réductrices ou incomplètes.
Le Wushu est sans nul doute un élément martial, sportif, artistique et culturel chinois.
Il tend à pratiquer et cultiver, à la fois l’interne et l’externe.
Pour cela, il inclût l’enseignement de Taolu (enchaînements codifiés), du combat, ainsi que du Qi Gong (art énergétique).
Il permet le développement des capacités de combat et le développement de la coordination (bras-jambes, interne-externe, corps-esprit, rapidité-lenteur, contraction-souplesse …).
Il a pour fonction d’améliorer les capacités physiques, d’entretenir la santé, de cultiver mais aussi de tempérer l’esprit.
C’est enfin une discipline sportive qui peux être envisagée comme une pratique de loisir, de spectacle, de combat ou de compétition.Le Wushu est un terme général qui rassemble toute la gamme des arts martiaux chinois.
A la différence des arts martiaux japonais comme le Karaté, l’Aïkido, le Kendo ou le Judo.
Les arts martiaux chinois ne sont connus que sous une seule désignation, très générique, à l’étranger.
En réalité, il existe des centaines de styles de Wushu.
Certains d’entre eux ne peuvent être différencié que par des pratiquants avertis, mais d’autres n’ont strictement rien en commun.
Parmi cette quantité d’arts martiaux, certains sont sortis du lot.
Ainsi, le Tai Chi (« Tai Ji Quan ») est particulièrement plébiscité en Europe aujourd’hui.
Le « Shaolin Quan », boxe des fameux moines du temple de Shaolin, est aussi, particulièrement célèbre.
 
Fiche d’inscription (à télécharger ou directement au secrétariat)